Les barbares modernes (novembre 2010)

/assets/images/upload/MosqueeBleue.jpeg

Les athées, parfois, ont de drôles d’occupations ! Jugez vous-mêmes : lors d’un séjour en Turquie, il m’est venu à l’idée de visiter la Mosquée Bleue à Istanbul. Drôle d’endroit pour ceux qui croient que l’athée est un vandale qui aspire frénétiquement à raser les édifices religieux, un barbare soucieux de porter la torche dans la synagogue, l’église ou la mosquée ! Or, je n’ai pas le tropisme vandale qui, convenons-en, a souvent été celui des croyants de tous bords…

Me voici donc en chaussettes, tâchant de fendre la foule des touristes, pour apprécier l’endroit contemporain du château de Versailles. C’est le moment que choisit un personnage pour me demander si je suis bien Michel Onfray… J’acquiesce. Le jeune homme se présente : journaliste au journal « Le Monde ». Il ajoute avec un regard qui ne cachait pas sa haine : « Vous avez vu Sainte-Sophie ? Vous verrez que l’Islam n’est pas ce qu’on dit, et qu’il n’est pas intolérant ». La violence du propos, la posture du jeune homme qui s’était rapproché physiquement, son œil brillant du feu noir qu’on doit trouver la seconde d’avant dans le regard de l’homme qui s’apprête à trancher une gorge, tout cela me fit l’effet d’un genre de prolégomène au crime…

Que voulait dire ce jeune homme imprécateur et menaçant ? Que l’islam est une religion de paix, de tolérance et d’amour comme il est professé à longueur de journée selon le catéchisme politiquement correct ? Et que quiconque en doute mérite la guerre, l’intolérance et la haine ? C’était réussi…

Je rétorquais à son antipathie par deux mots d’histoire : « Que voulez vous dire ? Que la transformation d’une église en mosquée, que le pillage du lieu de culte catholique pour en faire un lieu de culte musulman, que la dégradation des œuvres d’art chrétiennes au profit de calligraphies coraniques, que l’ajout de quatre minarets...

Commentaires

Posez votre question

0 / 280

Toutes les archives

135 résultats

Sujets